Présentation

  • : Blog de l'hôtel Niaouly à Antananarivo Madagascar
  • Blog de l'hôtel Niaouly à Antananarivo Madagascar
  • : Le blog de l'hôtel Niaouly vous permet d'accéder à de nombreux renseignements sur Madagascar afin de préparer au mieux votre voyage : conseils, bons plans hôtel, sites à découvrir, ...
  • Contact

Sommaire du Blog

Informations sur l'hôtel Niaouly

Chauffeur / Guide pour Madagascar

Backpacker à Madagascar

3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 11:27

La Genèse de l'association et du projet 

 

Un COUP de COLERE et un COUP de CŒUR

Fanatenane Mananjary"Désireux de retrouver ma famille et de faire connaître à mon épouse mon île natale quittée en 1962 à l'âge de douze ans, je me rendis à Madagascar en 1991. C'est lors d'un second séjour en janvier 1992 que la dure réalité de la vie des enfants jumeaux nous frappa de plein fouet. Les circonstances du voyage nous amenèrent à Mananjary; là, nous apprenons que, selon des croyances ancestrales, donner naissance à des jumeaux porte malheur aux familles de l'ethnie Antambahoaka dont ils sont issus.

Ainsi dès leur naissance, les bébés 'Fadys' sont abandonnés et exposés à la mort. S'ils naissent à l'hôpital, ils sont immédiatement placés par le corps médical dans un centre local, appelé CATJA, Centre d'Adoption et de Transit des Jumeaux Abandonnés. Horrifiés par cette situation intolérable, nous nous sommes promis d'aider ce centre en envoyant des containers de médicaments, du linge, des jouets en collaboration avec 'Sud Madagascar', une association lilloise.
Dès 1995, il nous est apparu évident que ce système n'était ni efficace ni suffisant en raison des difficultés d'acheminement et de la lourdeur des taxes prélevées : nos envois sont donc stoppés, mais nous ne pouvions cependant pas laisser ces enfants mourir.

Face à l'urgence et à la gravité de la situation, nous avons décidé d’ouvrir sur place une maison d'accueil pour jumeaux, qui, à terme, devrait acquérir son autonomie de fonctionnement et nous avons en parallèle créé l'association 'Fanatenane, Espoir Malgache', en Mai 1996".

 

Gérard Bouffet président fondateur
St Benoit le 4 juin 1996

 

 

 

13 ans d'actions pour FANATENANE 

 

Pourquoi FANATENANE ?

Pour sauver les jumeaux rejetés et les enfants en détresse en assurant leur avenir,
pour aider les familles qui n'osent pas braver une coutume ancestrale,
mais sans déraciner des enfants qui ne demandent qu'à s'épanouir sur leur sol natal.

 

Association Fanatenane - jumeaux de MananjaryLe projet « Espoir » (traduction française de Fanatenane) est donc né en 1996. D’emblée, l’association s’engage dans la lutte contre l’abandon et le déracinement des enfants recueillis.
Elle entend démontrer aux populations de la brousse que FANATENANE peut prendre à sa charge des bébés jumeaux sans s'attirer la malédiction. De plus, face à la très grande détresse de quelques familles, l’association décide aussi d’accueillir leurs enfants dans un Centre d'Accueil au rayonnement régional.

 

 

 

ACTIONS A MADAGASCAR : Quelques points de repères.

 1996-1999

    - ACCORD DE SIEGE signé avec le Gouvernement de Madagascar le 22/10/1997 (Ministère des Affaires Etrangères de Madagascar et 6 autres Ministères),

   - Ouverture d’un BUREAU de Représentation à Antananarivo,

 2000-2001

    - Construction par des salariés locaux d'une Maison d'Accueil (300 m2) destinée à loger 40 enfants, jumeaux ou simplement en détresse, si possible temporairement.

 2002-2004

    - Mise en place du parrainage «collectif» des enfants.
   - Développement d’un potager et fruitiers au Centre
   - Campagne d’information et de prévention aux familles vivant en brousse
   - Construction de 2 logements (direction et hébergement des bénévoles)
   - Forage d’un puits équipé d’une pompe solaire
   - Electrification du Centre par éolienne et panneaux solaires

 2005-2006

    - Extension du Centre : Construction d’un bâtiment (300 m2) réservé à 32 enfants à partir de 6 ans et aménagement d’une salle d’activités éducatives pour la «petite enfance»

 2008-2011

    - Construction d’un Centre de Santé « dispensaire et maternité » ouvert à la population locale qui assurera le suivi des mères-enfants.
   - Construction d’un château d'eau alimenté par un second puits.

En Projet

Création d'un Centre d’apprentissage et d’insertion professionnelle, axé sur l’agriculture et les métiers de l'artisanat.

 

association fanatenane à Mananjary

 

 

Une double implantation: en France et à Madagascar

FANATENANE est en fait localisée sur deux sites, St Benoit (près de Poitiers, France ) et Mananjary (Madagascar) qui interagissent pour assurer la pérennité, une saine gestion et préparer, à terme, l’autonomie du Centre.
A l’initiative du Président-fondateur et d’un groupe de bénévoles poitevins, l’association a ouvert son siège dans des locaux offerts gracieusement par la municipalité de St Benoit.

 

Information sur Mananjary et la triste coutume séculaire concernant les jumeaux

Le centre Social et Médical Marie Christelle

La vie au centre Marie Christelle

Le centre de santé

Le témoignage de M. Servouze Jean-claude, bénévole.

 

 

Contact ;

Fanatenane
38, rue de Poitiers - 86 280 Saint Ben
05 49 44 93 80 ou 06 84 92 93 22
As.fanatenane@laposte.net
Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Associations partenaires
commenter cet article
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 08:31

Le Patio Mananjary - MadagascarLe Patio se situe a 100 m de la mer et à 5 minutes à pieds du marché couvert de Mananjary.

8 chambres avec sanitaire privé et eau chaude à 35 000 ariary dont deux avec un petit lit en sup (45 000 ariary)

Piscine gratuite au Sorafa hotel pour les clients de l'hotel "Le Patio" et wifi.

Endroit chaleureux : " les gens arrivent comme client et retourne comme ami ..."

 

Le Patio Mananjary - Madagascar 14Une terrasse et salle de restaurant de  20 couverts vous permettent de découvrir nos spécialités : crevettes, poisson capitaine et thon et aussi plats Malgaches avec riz ou frites Belge (Nos plats sont entre 5 000 et 10 000Ar)

Parking fermé et gardé.

 

 

 

 


Le Patio Mananjary - Madagascar 10L'hôtel "Le Patio" vous propose également : la visite des cultures d'épices, des ballades en pirogue sur le canal des pangalane avec visite du village des pêcheurs ... mais également la location de VTT (6000 ariary la journee) pour découvrir la ville de Mananjary.


Service taxi brousse directe au Patio pour les departs sinon le Patio est a 5 minutes de la petite gare routiere.

 

 

 

 

Contact :

034 16 908 71

Pierrejean.bastin@hotmail.com

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Bons plans hôtel
commenter cet article
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 06:57

Cyclone Haruna - janvier 2013

 

13 décédés, 47 blessés, 17 092 sinistrés, 6 153 sans abris, 220 cases totalement détruites, 26 écoles endommagées, 1 500 ha de rizières inondées, 1 digue endommagée, 1 barrage endommagé,...

  • Témoignage de Nicole Chambron, Directrice du Centre Européen de Recherche et de Formation / Chercheure associée au CNRS:
Cyclone-Haruna---Tulear-et-Morombe 1779"Il m'est donné de vivre un drame sans nom en ce moment à Tuléar, au sud de Madagascar. Un cyclone qui a soufflé des quantités d'habitations en bambou et chaume et dont les pluies ont fait céder une digue, inondant en quelques minutes la moitié de la ville. Situés dans une cuvette,, les quartiers inondés le restent jusqu'à ce que la chaleur ait évaporé l'eau, c'est à dire des mois. les enfants, vieux, femmes ont été emportés avec les animaux. On "attend" le choléra et le paludisme. Pour le moment, des batiments publics restés secs servent d'abri et on distribue du riz"

  • Témoignage de Madi Vianes - Résidente à Morombé :
P2220809"Morombé la première ville touchée par le cyclone de plein fouet ,plus d'eau, plus d'électricité et plus de ravitaillement depuis 5 jours.
D'après le président du tribunal de Morombé la ville a été dévastée a + de 70%.
Sur la photo avec le gars en jaune, c'est l'instituteur et les restes de l'école primaire."
Pour les aider : www.aguadecoco.org .
Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Les vaovao de Mada
commenter cet article
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 12:02

logo-pere-pedro - Akamasoa

Le père Pedro naît en Argentine dans une famille d'origine slovène qui a fui la Yougoslavie du maréchal Tito.

Dès l'âge de huit ans, il aide son père sur les chantiers et apprend avec lui tous les métiers du bâtiment. Il joue aussi beaucoup au football, comme tous les jeunes Argentins et veut devenir professionnel. Son choix entre le football et la prêtrise sera difficile, mais il choisira de se consacrer à Dieu et aux plus démunis. Après deux années d'études théologiques en Argentine, il étudie en Europe à compter de 1968 pendant trois ans à Paris, en France. Il y étudie à la faculté catholique et voyage dans toute l'Europe, où il se fera de nombreux amis.

Après son choix pour les missions, il entre chez les missionnaires lazaristes (ordre fondé par saint Vincent de Paul), à Paris. Il est ordonné prêtre en Argentine en 1976.

Père PedroLe père Pedro arrive dès 1972 comme missionnaire à Madagascar, dans une des régions les plus démunies du sud-est de la grande île. Il aide les paysans à améliorer la culture du riz, des céréales et du café. Il crée aussi des groupes de villageois et de jeunes, pour les aider à bâtir des projets communs et à prendre en main leur futur. Après 13 années passées dans le Sud, son ordre des frères lazaristes l'envoie à Antananarivo, la capitale, en mars 1989 pour y diriger le séminaire où il a été nommé. Il va avec de jeunes séminaristes sur la décharge de 'Tana' vivre aux côtés des habitants les plus déshérités dès le mois de mai de la même année1. Il lui faudra six mois de longues discussions, pour convaincre ces familles vivant au milieu des ordures de se battre pour un meilleur futur pour leurs enfant.

Engagement

En décembre 1989, avant Noël, le père Pedro fonde avec ses amis malgaches une association dont le nom en malgache Akamasoa signifie « Les bons amis », pour être précis « les amis fiables et sincères ». Ses objectifs consistent à redonner une dignité humaine aux populations les plus pauvres, issues de la rue, grâce à :

  • un logement décent qu'elles contribuent à édifier ;
  • la scolarisation obligatoire des enfants ;
  • un travail rémunéré.
 

Messe du père Pédro - Association Opeka 2En 17 ans, l'Association a accordé une aide d'urgence à plus de 300 000 personnes en détresse. Elle en accueille 40 000, dont 10 000 enfants scolarisés, dans les 17 villages qu'elle a construits. Elle a bâti plus de 3 000 habitations en briques, plus de 272 classes dans des écoles neuves, des dispensaires, des stades dans tous les villages… et assure un salaire à plus de 3 000 personnes (carrières de granit, fabrication de briques, pavage des places, rues et routes, maçonnerie, menuiserie, charpente, construction métallique, mécanique, cantines, fleurissement, nettoyage, artisanat d'art, etc) sur plusieurs sites à Madagascar2.

 

 

 

 

 

 

 

Le père Pedro se bat pour autofinancer une partie de son association et finance aussi son combat contre la misère en voyageant à travers le monde pour susciter des dons.

Prêtre lazariste, footballeur et maçon, le père Pedro a les deux pieds enfoncés dans le concret de la vie des pauvres. Il ne supporte donc pas les discours jamais suivis d'actions ou de dons et a un grand nombre de projets pour 2007 et 2008. Il s'est entouré au fil des ans d'une équipe remarquable de 365 cadres malgaches, qui œuvrent au développement d'Akamasoa.

Messe du père Pédro - Association Opeka 1Co-auteur d'un livre avec l'Abbé Pierre, le Père Pedro est régulièrement interrogé par la presse malgache et internationale3. Des films sur son action sont passés sur 4 des 6 chaînes françaises. Cinq différents livres en français, italien, slovène et allemand sont parus sur l'œuvre de sa vie, ainsi que six documentaires.

 

 

 

 

- Association de soutien à l'Action du Père Pedro

- Faire un don à l'association

- Album photos des actions de l'association

 

Contact :

L'association « Les Amis du Père Pedro »
Association de soutien à l'action du Père Pedro OPEKA

BP 640
77103 MEAUX CEDEX
email : assoc.ppedro.opeka@orange.fr

 

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Associations partenaires
commenter cet article
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 11:21

Le projet « MALAGASY MAHAY – CARAVANE MADAGASCAR » est un trait d’union culturel entre deux pays si proches historiquement, mais si éloignés géographiquement: la France et Madagascar.

 

besancon 006Le spectacle que nous proposons est inspiré d’un conte original traditionnel malgache adapté par nos soins. Il évoque les difficultés et les privations quotidiennes du peuple malgache qui les supportent avec résignation et avec le sourire.

 

 

 

 

 

 

 

besancon 102Le manque d’eau se fait cruellement sentir. Il affecte les hommes, la forêt et ceux qui
l’habitent, notamment les lémuriens. C’est à travers un voyage initiatique dans les six provinces de Madagascar que les habitants du pays, humains et animaux sensibilisent le
spectacteur au développement raisonné et durable.

 

 

 

Je ne peux que vous inviter à découvrir ce magnifique spectacle à travers les photos, en attendant que le spectacle soit disponible en vidéo!

 

Album photo du spectacle de Besançon

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Les vaovao de Mada
commenter cet article
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 19:06

 

BALLADE ARTISTIQUE 2013


 

 

3e édition carte blanche pour la compagnie Dinirina au CEMDLAC


 

Affiche Déporté disparu à Antananarivo

Ballade Artistique est un projet  de la Compagnie Dinirina depuis 2010, c’est une plate-forme pour la danse et pour la compagnie. Cette année 2013, elle s’ouvre beaucoup dans le milieu internationale en invitant la Compagnie MOD’EST de la Guadeloupe pour présenter son spectacle intitulé « Déporté disparu ».

Ballade Artistique est  la première activité régulière de la compagnie Dinirina chaque année au CEMDLAC et cette année l’évènement se déroulera le 9 au 18 Février.

 

 

 

 

 

 

Ecole de danse Mod’Est

Dubelloy 97111 Morne-à-l’eau

Responsable de projet :

Jean Claude Bardu

0590 24 21 92

0690 54 93 55

lymao.jc@hotmail.com

 


EDITO

Danseur chorégraphe, Jean Claude Bardu s’est questionné sur les orientations et l’avenir de la danse Ka, danse identitaire de son île. Sa formation, incontestablement éclectique, lui a permis de percevoir à travers tous les styles qu’il pratique, des liens allant du primitif à la modernité en passant par la danse de la rue. C’est cette orientation qu’il donne à ses recherches qui prennent sens au sein de la Compagnie de danse Mod’Est dont il est le fondateur. Que ce soit pour les productions « Suite pour Ka » 2000-2001, « Fusion des formes » 2004, il entraine ses danseurs dans cette dimension. Pour lui, la Compagnie est avant tout un laboratoire de mise en mouvement des empreintes qui sont en chacun de nous.

Pour développer son travail et son style, Jean Claude a entrepris depuis de nombreuses années un voyage initiatique où il s’interroge. L’origine… Le premier geste, le plus ancien ; plus tard, les autres qui émergent… Témoin de l’évolution de notre société à travers les âges, la danse a elle-même été profondément marquée par ces diverses mutations. Jean-Claude Bardu recherche une gestuelle pouvant exprimer de nouveaux mouvements, de nouveaux gestes fondateurs tissant un lien entre hier, aujourd’hui et demain. Son style JAK, mélange de jazz, de gwo-ka, d’africain et une vision où les danseurs jouent aussi des instruments de musiques, caractérisent Jean Claude. Une danse traditionnelle ouverte sur autre chose, sans qu’elle soit dénaturée pour autant, une fusion des formes, des styles, et des sons. Le tout s’accommode, se fond, se côtoie pour créer un autre ensemble, un autre monde tout à fait beau, compréhensible. Un travail qui amène à s’interroger

 

 

 

Sa dernière création « Gwov » s’est voulu être «un laboratoire de mise en mouvement des empreintes qui sont en chacun de nous, s’appuyant sur notre culture individuelle et collective». Après une diffusion en Guadeloupe, Jean Claude a souhaité continuer ce travail à l’extérieur pour partir à la découverte des autres et trouver un nouveau souffle dans la création à travers le partage. En 2011, il reproduit le travail de Gw’ov à Madagascar en participant au projet Dihy dont l’objectif consiste à soutenir les danseurs professionnels du territoire à atteindre un niveau international. Actuellement, c’est au Cameroun que Jean Claude continue ce travail de partage où échange de technique et  

découverte mutuelle constitue une nouvelle étape dans un voyage initiatique où Jean Claude s’interroge sur lui-même. « Nous qui parfois parlons de terre d’Afrique qui sommes-nous ?... » Jean Claude Bardu 

 

«Déporté Disparu»


La nouvelle Création Solo de Jean Claude Bardu

PROJET

« Déporté disparu » est l’histoire d’un homme guadeloupéen, déporté, qui traverse le temps. Pour survivre, ce déporté doit s’adapter, s’assimiler… Mais dans cette forme de survie n’y a-t-il pas obligatoirement une perte de personnalité ? A qui la faute ? Nous ? Vous ? Moi?... Dans ce présent où les outils de communication envahissent les ménages, les sources d’information sont illimitées, manquer de connaissance et de personnalité est paradoxale… Alors, s’il est dans l’imitation, qui est-il? Où va-t-il ? Peut-être qu’il n’a pas pris le bon chemin ? Etre ou ne pas être ??... Là est la question…

Alors, nous guadeloupéens qu’avons-nous fait ? Que faisons-nous ? Que ferons-nous ?

Passé les brûlures de l’esclavage, passé les interminables débats sur l’identité, passés négritude et créolité, comment devons-nous aborder le XXIème siècle dans une perspective qui soit la nôtre… Pour le moment nous sommes hors-jeu dans notre présent et presque condamné à quémander l’avenir à ceux qui nous gouvernent. Nous nous noyons dans le puits de la consommation. Les panneaux publicitaires fleurissent. Les voitures de luxe encombrent les routes. Les gadgets de toutes sortes tiennent lieu d’accès à la modernité. La modernité est un mot terrible. Cela fonctionne comme une machine à broyer le passé, la culture (reléguée au rang de tradition !), les manières de penser, de faire et de vivre…

Peu à peu, le corps fait corps, du mouvement originel surgit la modernité incontestablement inévitablement. Une perspective d’autodestruction qui pourrait malheureusement finir en drame… « Si tu ne sais pas où tu vas, retourne d’où tu viens, reviens à l’Homme…» Jean Claude Bardu

 

OBJECTIFS

- Mener une recherche identitaire innovante, une réflexion moderne et faire un bilan par la danse sur la personnalité de l’homme antillais

- Pointer la responsabilité de l’homme antillais sur la création de son propre destin, le sensibiliser sur le risque actuel qu’il encourt en se réfugiant derrière l’accusation des autres, dénoncer la pauvreté psychologique dans laquelle il s’enfonce, l’interroger sur l’authenticité de son développement économique ou sur sa richesse réelle liée à l’influence des pays extérieurs et le questionner sur la réalité de son ouverture aux autres…

- Sensibiliser le public sur le fait que, ne pas connaitre son histoire c’est ne pas aller à l’essentiel… Ne pas se poser de questions, s’éparpiller dans les apparences et les paillettes c’est se perdre…

- Tenter, dans un entrecroisement du passé, du présent et de l’avenir, de parler de l’homme Guadeloupéen, de dénoncer, de révéler, de réfléchir…d’installer un dialogue avec l’homme africain, de comprendre et de tenter de retrouver les valeurs de solidarité, valeur essentielle de l’homme, que le déporté a perdu dans ce monde civilisé….

- Concrétiser un voyage initiatique de recherche et de développement personnel autour du style de danse propre à jean Claude Bardu (J.A.K/Jazz, Afro, Ka), basé sur le partage humain et professionnel avec d’autres danseurs de Madagascar et du Cameroun

- Offrir au public un voyage stylistique, du parcours d’un danseur qui traverse le temps virtuel de ses ancêtres et aussi sa propre traversée qui en fait, n’est pas si différente…

 

PERSPECTIVES DE DIFFUSION

Cette création est prévue pour une diffusion en Guadeloupe, au Cameroun et à Madagascar à partir de Mai 2012.

Guadeloupe : Centre culturel de Sonis, Salle Robert Loyson, Salle George Tarer

Extérieur

Madagascar : Espace culture CMDELAC, centre culturel français Albert Camu

Cameroun : Centre culturel français de Yaoudé, Centre culturel français de Douala


EQUIPE :

3 personnes

1 chorégraphe : Jean Claude Bardu

1 régisseur Lumière : William Leclercq

1 administratrice : Sophie BALZING, Association Métis’Gw


 

L’EQUIPE DE LA COMPAGNIE DINIRINA :

Directeur  artistique : SOLOFOARIMANANA Andry Nirina

RABARIMANANA Tojoniaina : secrétaire-danseur

RAVELONJANAHARY Elia : secrétaire

RABEARISOA Pierre Angelo : commissaire au compte-danseur

HARIMALALA Niaina Felana, RAMAHATRA Marie Liliane, FANAMBINANTSOA José Alain : logistique-danseurs

RANDRIAMRIJASON TOLOJANAHARY  Jean simon : danseur

RAMAROLAHY Miharisoa : danseuse-caissière

RAZAFINDRAMANANA Voahirana : danseuse-caissière

RAMBELOSON Andry Tahiana : danseur

MAMIARIMALALA Jean Samuel (RAMOSA ) metteur en scène

RENIMAMPIAINA MBOLATIANA Coroni : danseuse-commissaire au compte 

SOLOFOARIMANANA Andry Nirina (cie Dinirina)

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Les vaovao de Tana
commenter cet article
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 18:15

Sortir de Tana … Ortana

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Les vaovao de Tana
commenter cet article
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 20:01

A la demande de nombreux clients, voici une carte simplifiée de Madagascar à imprimer!

 

carte geographique Madagascar - Hotel Niaouly 2

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Découvrir Madagascar
commenter cet article
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 17:04

Logo Hôtel Palma Nova

L'hôtel Palma Nova à Ambanja est un petit hôtel d'entrée de gamme qui vous propose non seulement hébergement et restauration, mais également de nombreux circuits découverte.

 

Hotel Palma Nova, Ambanja, Madagascar 3L’équipe de l’hôtel Palma Nova « chez Doudou KHA » vous y accueille dans un cadre reposant, où vous attendent des chambres simples et confortables à prix modérés avec un jardin privatif, un restaurant aux spécialités de fruits de mer, malgaches, asiatiques et européennes… Plusieurs chambres sont à votre disposition selon vos attentes et votre budget. De nombreux loisirs (billard, ping-pong, pétanque, fléchettes, jeux de société…) sont mis à votre disposition ainsi que des activités sportives (VTT, trekking, kayak).

Hotel Palma Nova, Ambanja, Madagascar 2A partir de l’hôtel vous avez la possibilité d’explorer la région du Sambiranoà travers des circuits originaux qui vous proposent différents modes de découverte : à  VTT, à pied, en pirogue ou en véhicule tout-terrain. La direction peut également organiser pour vous les circuits « classiques » du  Nord qui comprennent les visites des réserves de l’Ankarana et de la montagne d’Ambre ainsi que d’autres sites inédits, pour ceux qui désirent découvrir en profondeur cette région bénie des Dieux…

 

Cascade Ambobaka N°1 - Ambanja - MadagascarAu nord-ouest de Madagascar, entre Nosy Be et Diego-Suarez, la ville d’Ambanja et ses environs vous réservent de nombreuses surprises, un dépaysement assuré…

 

 

 

Hotel Palma Nova N°5 - Ambanja - Madagascar

 

 

Au cœur d’immenses plantations de cacao, café, poivre, vanille, ylang-ylang et vétiver, plongez dans la vallée des parfums, hors des sentiers battus, plus prés d’une nature exubérante et d’une population au sourire inégalé. Cette région nichée au creux d’un écrin de verdure, le long du fleuve Sambirano entre mer et montagne, vous enchantera par son ambiance paisible et ses allées bordées de grands arbres.

 

 

HÉBERGEMENTS

L'hôtel dispose de 9 chambres simples et confortables.
Une chambre Triple, avec 1 lit à 2 places + 1 lit 1 place, baignoire, eau chaude, WC, climatisée.
Une Chambre Double:, avec 1 lit à 2 places, baignoire, eau chaude, WC, climatisée.
Deux chambres, pour deux personnes avec 2 petits lits ou 1 grand lit, douche, sanitaire à l'extérieur (privatif), ventilée.
Deux chambres Triple, avec 1 grand lit + 1 petit lit, eau chaude, WC, ventilée.
Trois chambres Double, avec 1 grand lit ou 2 petits lits au choix, eau chaude, WC, ventilée.


RESTAURATION

Un restaurant aux spécialités de fruits de mer, malgaches, asiatiques et européennes.

 

 

ACTIVITES DECOUVERTES


Hotel Palma Nova N°9 - Ambanja - Madagascar- La cascade des Bons pères & le Village d'Ambobaka

- Les plantations Sagi et le village d'Anjavimilay

- La mangrove et le village d'Antsahampano

- La presqu'île d'Ambato et l'île de Nosy Faly

- Excursions autour d'Ambanja

 


Agrandir le plan

 

Contact :

Ankatafahely Ambanja 203
Tél : 00 261 32 04 611 21
palma_nova@yahoo.fr

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Bons plans hôtel
commenter cet article
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 09:45

Logo cap ste Marie - Madagascar

 

Vous souhaitez vous rendre à l'île de Ste Marie? ... La société Cap Ste Marie est là!

Cap Ste Marie est une ligne régulière de transfert pour vous rendre sur l'île de Ste Marie.

 

Ste marie - Ile aux nattes - madagascar2 possilitées :

- Le module "clé en main" au départ de Tamatave : bus pour le transfert à Soanierana Ivongo, bateau

- Le transfert en bateau uniquement au départ de Soanierana Ivongo ou de Tamatave.

 

 

 

 

Le trajet en bus dure environ 3h15, la traversée en bateau 1h / 1h15

 

Horaires de départ à l'aller :

- De Tamatave : 6h

- De Soanierana Ivongo : 10h

 

Horaires de départ au retour :

- De Sainte Marie : 6h

Il est préférable de téléphoner 24h avant afin de vérifier si il n'y a pas d'éventuels modification.

 

Vedette pour Ile Ste Marie - MadagascarInformations et conseils :

- Le Trajet en bus est assez éprouvant, de part le fait que le route entre Tamatave et Foulpointe est en assez mauvais état. Le bus ne fait aucune halte. Aussi, prévoyez de l'eau et de quoi vous restaurer.

- La société Cap Ste Marie étant très stricte au niveau de la sécurité, prévoyez 24h de marge pour votre retour, dans l'hypothèse ou la météo ne vous permettrait pas de prendre la mer.

- Réservez à l'avance, ceci vous permettra de pouvoir accéder en premier à bord, et par conséquent de choisir vos places.

 

 

Baleine, Ile de Ste Marie, MadagascarContact :

CAP-SAINTE-MARIE

Appelez notre central de réservation à Sainte-Marie - Port du Barrachois :

00 261 20 57 404 06

 

Appelez notre bureau à Tamatave, Tanambao V à 100 m de la gare routière - 501 TAMATAVE

00 261 20 53 351 48

 

 

 

contact@cap-sainte-marie.com

www.cap-sainte-marie.com

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Se Déplacer à Madagascar
commenter cet article
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 12:39

 

Location avion Madagascar 3Gagnez un temps considérable en utilisant nos services, vous choisissez vos horaires suivant votre programme.

SKY SERVICES propose depuis son existence tous types de transports aériens privés. Notre équipe ,composée de jeunes dynamiques et professionnels, est disponible 24h/24h pour vous servir.

Depuis sa création, SKY SERVICES intègre de nouveaux avions, permettant ainsi d’élargir et de moderniser sa flotte.
SKY SERVICES met à la disposition de sa clientèle :

  • un monomoteur Cessna 182 Q immatriculé 5R-MVO,
  • un bimoteur Partenavua P 68B  immatriculé 5R-MKB
  • un hélicoptère BELL 47 immatriculé 5R-MAV

 

Location avion Madagascar 2Notre compagnie propose des prestations sur mesure :

  • Location d’avion taxi dans tout MADAGASCAR pour des vols d’affaire, de tourisme
  • Location d’hélicoptère pour des vols de reconnaissances, prises de vue aérienne, prospections minières ou pétrolières, baptême de l’air
  • Rapatriement médical EVASAN
  • Fret

 

Location avion Madagascar 1Nos priorités

  • la sécurité,
  • la qualité,
  • la ponctualité et
  • le confort

SKY SERVICES met à la disposition de sa clientèle dans un délai très court, la location d'un appareil pour un vol privé et personnalisé tout en tenant compte des impératifs de voyage et de temps des clients.

Notre esprit est d'établir une relation de confiance avec nos clients à travers un langage franc et responsable.

SKY SERVICES dispose de son propre atelier de maintenance gage de la sécurité et de la fiabilité de ses vols.

Conditions de vente et tarifs : Nouc contacter

 

Contact :

Tel. 00 261 32 05 217 40 / 41

       00 261 33 37 217 40 / 41

booking@skymada.com

www.skymada.com

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Découvrir Madagascar
commenter cet article
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 11:55

L’association Philadelphie L’association française Philadelphie est née sous l’impulsion d’Eric Adrien Lagache, pasteur, au début des années 1992.

« Philadelphie » intervient prioritairement auprès d’une des populations parmi les plus déshéritées de la planète.

Son leitmotiv : redonner le respect de soi même par l’application de règles élémentaires d’hygiène, de civisme et un apport éducatif.

L’association œuvre dans le domaine alimentaire et médical au profit de jeunes mères et enfants en bas âge.

  • Au niveau Local : A ambohidratrimo, l’association interviens 2 fois par semaine afin d’apporter son aide à plus d’une centaine d’enfants et de jeunes mères allaitantes, en distribuant alimentation et compléments vitaminiques.
  • Au niveau Régional : Après avoir construit une école destiné à recueillir plus de 130 élèves dans le village de Tsarahonenana, l’ONG apporte son aide au dispensaire. L’ONG « Philadelphie » intervient également auprès d’une autre école en prenant en charge l’institutrice, mais également en apportant un repas vitaminé aux enfants : le 3Koba Cantine »
  • Au niveau National : Après avoir « désenclaver » une zone dans la région du Melaky (Traçage d’une piste et réhabilitation d’un ancien aérodrome), l’association a pour projet la création d’un dispensaire (réalisé à 80%)

Oeuvrant en étroite collaboration avec son Ministère de tutelle, le Ministère des Affaires Etrangères malgache, les activités de l'ONG "Philadelphie" font l'objet de rapport annuels validés.

 

 

Rapport d'activité 2011

Présentation du Projet 2013 : "Participer en finançant 1 ou plusieurs m2 ..."

 

 

Contacts :

ONG Philadelphie
BP 11 083 - Route Digue - Ikopa - 101 Antananarivo
Tél. 00 261 34 24 105 05
lagache.ericadrien@gmail.com

 

 

Je vous invite à découvrir ces merveilleux carnets de Voyage, ...

 

Carnets de Voyage :

 

 

Les premieres remises de don collectés auprès des clients de l'hôtel Niaouly :

ONG Philadelphie

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Associations partenaires
commenter cet article
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 03:45

Madateam Quad à Diego Suarez

Madateam-Quad 1193 Partez à la découverte des sites naturels de la région nord de Madagascar, aux alentours de Diego Suarez, par le moyen le plus ludique : le quad !

Randonnées quad à la journée accessibles à tous, accompagnés par un guide Français sur son propre quad. 

 

 

DSCN6632Pistes de sable et boucles bien ficelées, déjeuner au restaurant en bord de plage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Exemples de circuits à découvrir en famille ou en solo :

- Les trois baies

- La Montagne d'Ambre

- La baie des pirates

- Les Tsingy rouges 

Depuis janvier 2014, vous pouvez également faire votre propre proposition de circuit en quad mais également en 4x4. Dans les 2 cas de figure, vous serez toujours accompagné par un guide.

 

 

Contact :

www.madateam.com

00 261 32 52 011 75

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Découvrir Madagascar
commenter cet article
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 11:34

L-Idylle-Beach 0926L’Idylle Beach est un restaurant / Bar lounge situé en bord de mer, sur l'Ile de Ste Marie, Madagascar.

A l'origine de ce lieu unique, un couple de français : Bruno et Dominique dont la réputation de leur gentillesse n'est plus à faire sur l'île. 

L-Idylle-Beach 0731

 

 

 

Dans un décor original et coloré, à 8 m de la mer, vous pourrez savourer de superbes cocktails, ou encore déguster des spécialités locales, mais également de nombreux plats à base de poissons, fruits de mer, ...

 

L-Idylle-Beach 1304 - CopieL-Idylle-Beach 0918Le restaurant est ouvert toute l'année. Fermeture hebdomaire : le lundi soir et le Mardi.

 

L'idylle Beach vous propose également de nombreuses activités nautiques :

  • Catamaran
  • Bouée
  • Ski nautique
  • Wake Board
  • Safari Baleine
  • Pêche sous-marine

Déco de nuit chez Idylle Beach

 

 

 

 

 

 

 

Enfin, l'idylle Beach, de part son expérience, vous propose de vous aider à organiser une soirée inoubliable à l'occasion d'un anniversaire, fiançailles, ...

 

 

 

 

Un des lieux les plus conviviaux de Ste Marie sans aucun doute!

 

Contact :

L'Idylle Beach :

BP32 bis - 515 Ile de Ste Marie - Madagascar

00 261 32 48 684 81

info@idyllebeach.com

www.idyllebeach.com

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Bons plans hôtel
commenter cet article
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 11:27

En plein coeur d'Antananarivo, en face de l'hôtel la Ribaudière, Joseph & Fara, bien connu dans le milieu de l'Artisanat malgache ont ouvert, le 17 décembre 2011,  leur boutique d'articles de mode et d'accessoires de mode, produits qui étaient à l'origine, principalement destinés à l'exportation.

 

 

 

Sac en sac de riz asiatique - Nat'Mad Madagascar copie

 

Sac en tissu - Nat'Mad Madagascar copie

 

 

Sac en papier journal & magazine - Nat'Mad Madagascar copie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est ainsi que vous trouverez de superbes articles, uniques, concus à partir de matériaux recyclés : Poudre de tongue, sac d'emballage de riz, disques vinyls, en toile de jute, à base de sable, journaux découpés en lanière puis pliés et enfin tressés, ...

 

 

Sac en pneu de scooter - Nat'Mad Madagascar 

Bref un vrai plaisir pour tous les amoureux du recyclage, de la mode, ... et les curieux!

 

Sac à base de sable - Nat'Mad Madagascar

 

 

 

 

Sac en poudre de tongue - Nat'Mad Madagascar copie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contact :

Boutique Nat'Mad - en face de l'hôtel "La Ribaudière" Antananarenina - Antananarivo

Nat'Mad

 

Superbes vidéos pour se rendre compte de l'ingéniosité des membres de Nat'Mad :

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Shopping à Tana
commenter cet article