Présentation

  • : Blog de l'hôtel Niaouly à Antananarivo Madagascar
  • Blog de l'hôtel Niaouly à Antananarivo Madagascar
  • : Le blog de l'hôtel Niaouly vous permet d'accéder à de nombreux renseignements sur Madagascar afin de préparer au mieux votre voyage : conseils, bons plans hôtel, sites à découvrir, ...
  • Contact

Sommaire du Blog

Informations sur l'hôtel Niaouly

Chauffeur / Guide pour Madagascar

Backpacker à Madagascar

5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 15:06

La maison d"hôtes "Les Trois Makis", à Fianarantsoa est idéalement située dans la capitale Betsiléo.

En plus d'être d'un rapport qualité prix inégalable, la maison d'hôtes a été magnifiquement décorée par les propriétaires.

 

Maison d'Hotes les Trois Makis, à Fianarantsoa

HEBERGEMENT (petit déjeuner compris)

- 1 Chambre Triple (1 grand lit à l'étage et 1 petit lit au rez de chaussez): 30.000 Ar 

- 1 Chambre Double (1 lit grand lit): 28.000 Ar

Je tiens à préciser que les chambres sont indépendantes (deux petites maisons) et équipées (sanitaires privés, eau chaude, petit salon)

 

 

 

Les Trois Makis à Fianarantsoa
Les Trois Makis à Fianarantsoa
Les Trois Makis à Fianarantsoa
Les Trois Makis à Fianarantsoa

Les Trois Makis à Fianarantsoa

RESTAURATION

- Menu (déjeuner ou diner): 15.000 Ar

Possibilité de passer commande avant l'arrivée des client pour un plat en particulier.

- Snack et pizzeria

 

 

Maison d'Hôtes les Trois Makis à Fianarantsoa
Maison d'Hôtes les Trois Makis à Fianarantsoa
Maison d'Hôtes les Trois Makis à Fianarantsoa
Maison d'Hôtes les Trois Makis à Fianarantsoa

Maison d'Hôtes les Trois Makis à Fianarantsoa

BAR

Whisky, Vins, bières, cocktails, rhum arrangés, boissons rafraichissantes

 

Une connexion WIFI haut débit gratuit est à la disposition des clients.

Je vous met en pièces jointes quelques photos ainsi que le plan de localisation, ainsi que notre adresse:

 

LES TROIS MAKIS

MAISONS & TABLE D'HOTES

AMBOHIBORY - 301 FIANARANTSOA

Tél 00 261 34 17 135 64

       00 261 20 75 503 90

Mail: troismakisfianar@gmail.com

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly
commenter cet article
30 mai 2014 5 30 /05 /mai /2014 14:22

 

Dans leurs rapports avec les vazaha (étrangers), les Malgaches sont bien conscients et se gaussent du choc que peut susciter leurs noms. Mais parfois, rien n'y fait, ça coince, ça bute, ça écorche, ça gêne. Pourquoi les noms malgaches sont-ils si longs?

A chacun son nom, signe du destin

Parce qu’ils signifient beaucoup de choses —c’est le moins que l’on puisse dire. Un nom malgache a toujours un sens, littéral, mais il peut donner lieu à certaines interprétations. Sonder les noms malgaches, c’est pénétrer au cœur de la mentalité et des coutumes de l'île. Un univers qui diffère totalement des représentations occidentales.

Originellement, à Madagascar, il n’y a pas de noms patronymiques que l’on se transmet au sein d’une même famille: un nom se rattache à un individu unique. Il n'est pas rare de constater que des frères et soeurs ne portent pas le même nom. C' est surtout vrai au sein des anciennes générations de Malgaches.

Le choix et l’attribution d’un nom à un enfant, généralement par les parents, relève de divers critères et circonstances. Reste qu'il n’y a pas de règles communes partagées dans toute l’île, empreinte d’une diversité culturelle remarquable.

Le linguiste Narivelo Rajaonarimanana souligne que «le nom malgache n'est pas une étiquette. C'est un souhait, un destin, une parole qui contredit un mauvais destin, un souvenir du jour de naissance, une combinaison de noms de parents ou d'ancêtres». Autant de circonstances qui occupent une place primordiale à Madagascar, une île que ses habitants considèrent comme la «terre des ancêtres»,tanindrazana.

Certains noms affichent une lignée d’un ascendant à qui l’on veut faire honneur, rendre hommage. Ainsi, les préfixes zafi- (petit-fils, petite-fille) et zana- (fils ou fille, étant donné qu’il n’y a pas de distinction de genre en malgache) sont souvent utilisés. Mais un nom peut aussi faire référence à la qualité de parent, d’où les préfixes rai- (père) et reni-, (mère).

Par ailleurs, sur les hautes terres centrales de l’île, le préfixe Ra-, qui est une marque de politesse, est souvent présent au début du nom. Autre récurrence dans les noms des gens des hauts-plateaux, le termeandriana qui signifie noble, prince.

«L'astrologie joue un rôle important pour l'attribution des noms», note Rajaonarimanana. Cette pratique est très vivace en milieu rural, où l'on peut faire appel à un ombiasy (devin) et où l'on a également souvent recours à l'horoscope.

Une étude réalisée par Samuel Rasolomano et publiée en 1905 par le journal Mitari-dàlana recense 24 sources d’inspiration pour les noms malgaches. Parmi elles, l’expression du caractère (physique ou moral), de l’amour filial (vœu d’un amour parfait, d’avoir un remplaçant etc.), le prestige (richesse, honneur etc.) sont les plus fréquentes, avec l'astrologie. Ainsi, «les noms sont à usage mnémotechnique pour se souvenir du destin d'une personne».

Record de longueur sur les Hautes Terres

Traditionnellement, les noms malgaches présentent une autre spécificité originale: ils ne sont pas forcément permanents. En effet, le Malgache peut tout au long de sa vie changer de nom: à sa naissance, lors de la circoncision pour les garçons, à l'âge adulte, après son mariage, à la naissance de son premier enfant, et même à sa mort. L’octroi d’un nom potshume était une tradition officielle dans la royauté merina mais aussi chez les Sakalava, vivant dans tout l'ouest de Madagascar.

Tous les noms malgaches ne sont pas aussi longs que certains veulent le croire. Des Rakoto et Rabe foisonnent, et peuvent être comparés à des noms français comme Dupont et Martin.

Ce sont les habitants des hauts-plateaux, issus des ethnies merina et betsileo, qui détiennent la palme de la longueur. Et parmi eux, les souverains et lignées royales se distinguent nettement. Le plus illustre d’entre eux, qui a unifié l’ensemble des princes merinas et, au-delà, étendu fortement son territoire par conquête ou par alliance au XVIIIe siècle, est connu sous le nom d’Andrianampoinimerina, «le prince désiré par l’Imerina».

Mais le champion toutes catégories est un prince qui a régné de 1650 à 1670, répondant au nom d'Andriantsimitoviaminandriandehibe. Trente et une lettres qui signifient «le prince qui n’est pas semblable aux autres grands princes» —comprendre qu'il est «mieux». Quant à sa fille aînée, elle s’appelle Ranavalontsimitoviaminandriana, un nom qui présente un air de famille évident. Pourtant, les femmes malgaches, notamment en pays merina, ne portent pas le nom de leur père.

La prononciation qui tue, une question de caractères

Outre la longueur, la prononciation des noms malgaches représente une énigme supplémentaire pour les non-malgachisants, puisque cela relève de la phonétique. Pour les Ocidentaux, la familiarité que laisse supposer l’usage de l’alphabet latin n’est que façade. La langue malgache fait partie de la famille des langues austronésiennes, et plus précisément de la branche des langues malayo-polynésiennes.

L’accentuation joue une place importante et toutes les syllabes ne se prononcent pas avec la même intensité, voire s’effacent dans la langue parlée. C’est le cas de la dernière syllabe: ainsi Rajoelina se prononce «radzouel» et, comme l’a précisé avec humour l’enseignant-chercheur Jean-Pierre Domenichini, le nom du président français Nicolas Sarkozy se prononcerait en malgache «sarkouj».

En fait, la langue malgache de l’Imerina sur laquelle fut basée le malgache moderne s’écrivait jusqu’au premier tiers du XIXe siècle en caractères arabes; c’était le sorabe ou arabico-malgache. L’introduction de l’alphabet latin découla d’une décision royale sous la pression des missionnaires qui voulaient traduire la Bible dans la langue nationale, mais dans leur propre alphabet. Est-ce à dire que ce changement de graphie a eu un impact sur le nombre de caractères? On peut le penser, mais sans en tirer de conclusion significative.

L'avènement du patronyme et le règne des sobriquets

Dans ces conditions, comment retenir l’identité de personnes portant des noms malgaches excessivement longs et difficilement prononçables —d'autant plus que les noms varient au cours de leurs vies ?

En fait, la colonisation puis l'Etat malgache post-colonial ont imposé peu à peu la mise en place d'un Etat civil moderne. Si les prénoms choisis pendant la période coloniale étaient systématiquement issus du calendrier chrétien, ceux attribués après l'indépendance de 1960 sont typiquement malgaches. On le remarque par exemple dans le couple Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina. L'autre grande mutation concerne l'émergence d'un nom patronymique, transmis de génération en génération, même si la tradition résiste mieux à la campagne.

Cela dit, en dépit du fait que l'Etat civil moderne a figé les noms malgaches, devenus patronymiques mais aussi dépersonnalisés, une certaine créativité demeure avec l'usage répandu de sobriquets. Une personne qui s'est rendue célèbre sous un nom particulier demeure attachée à celui-ci: des noms d'artistes, des pseudonymes, ou des surnoms qui collent à la peau et qui détrônent le patronyme.

Rajoelina est ainsi devenu «TGV» grâce à sa vitesse d'ascension dans les affaires, puis dans la politique. Ravalomanana a déjà plusieurs surnoms dont «Ramose» (Monsieur), plutôt ironique, et «Dada» (père), paternaliste.

Autre exemple, le célèbre avocat malgache Willy Razafinjatovo, ténor du barreau de Madagascar, qui s'était fait remarquer quand en 1972 il avait pris la tête du mouvement de contestation qui aboutit à la chute du régime du président Tsiranana. Aujourd'hui encore, on salue en lui Maître «Olala», une onomatopée qu'il affectionne particulièrement.

Philippe Ramasombazaha, Ralahifotsy, Randrianarimanana

L'explication remercie le professeur Narivelo Rajaonarimanana et la section malgache de l'Institut national des langues et civilisations orientales à Paris.

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly
commenter cet article
2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 13:14

Anciennement appelé "les orchidées", l'hôtel "hibiscus" à Mahambo a été récemment repris et entièrement refait par José, jeune retraité français et son équipe.

Composé de 6 bungalows et d'un restaurant, l'hôtel Hibiscus à Mahambo s'étend sur plus de 2 hectares joliment arboré, le long d'une des plus belles plages de sable blanc de Mahambo.

 

Vue du parc de l'hôtel Hibiscus

Vue du parc de l'hôtel Hibiscus

Situé à 1h30 de Tamatave, Mahambo est l'endroit idéal pour ceux qui souhaite rejoindre l'embarcadère pour Ste Marie, mais également pour ceux qui souhaite passer un séjour inoubliable dans un endroit calme, propre, sécurisé.

 

 

 

Mahambo, Madagascar

Les bungalows de l'hôtel Hibiscus en falafas et en dur comportent tous des lits doubles, toilette et salle de bain intérieur et une petite terrasse couverte donnant sur la mer.

 

Hotel Hibiscus à Mahambo, Madagascar
Hotel Hibiscus à Mahambo, Madagascar
Hotel Hibiscus à Mahambo, Madagascar
Hotel Hibiscus à Mahambo, Madagascar
Hotel Hibiscus à Mahambo, Madagascar
Hotel Hibiscus à Mahambo, Madagascar
Hotel Hibiscus à Mahambo, Madagascar
Hotel Hibiscus à Mahambo, Madagascar
Hotel Hibiscus à Mahambo, Madagascar

Hotel Hibiscus à Mahambo, Madagascar

La plage se situe à moins 10 mètres des premiers bungalows et à moins de 40 mètres des bungalows suivants .... bref vous aurez les pieds dans l'eau ! ...

C'est l'un des seules plages de sable blanc de Mahambo qui est pleinement sécurisé : pas de courant, faible marée ... calme et isolement garanti!

Les bungalows en dur sont à 55 000Ar (Tarifs 2014).

La plage de Mahambo, Madagascar
La plage de Mahambo, Madagascar
La plage de Mahambo, Madagascar
La plage de Mahambo, Madagascar
La plage de Mahambo, Madagascar
La plage de Mahambo, Madagascar
La plage de Mahambo, Madagascar

La plage de Mahambo, Madagascar

Découvrez cet havre de paix et de douceur où, dans une atmosphère tropicale et romantique, le personnel chaleureux et attentif vous fera apprécier des vacances en couple ou en famille.

De nombreuses activités s'offrent à vous :

  • Plages
  • Surf (Initiation et confirmé)
  • Pêche en pirogue avec Eric (Demandez à José)
  • Ballade sur la rivière
  • Treckking
  • ...

 

Merci à José et à son équipe pour ce merveilleux séjour que nous avons passé en sa compagnie en avril 2014

 

Contact :

00 261 34 28 579 33

hibiscus.mahambo@gmail.com

Site de l'hôtel Hibiscus

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Bons plans hôtel
commenter cet article
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 06:35

image003.jpg

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Les vaovao de Tana
commenter cet article
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 13:16

Genèse de la fonderie :

Artisanat aluminium madagascar, zébu, alumada 5RANDRIANANTOANINA, grand-père de l'artiste fondeur actuel, est né en 1919 à Ambatolampy.

En 1939, réquisitionné par les français, il a rejoint le front en Europe.

A son retour en 1942, inspiré par ce qu'il avait vu de par le monde et par les restes du travail de Jean Laborde, il a imaginé bâtir une fonderie. Ses premières réalisations furent des cloches en bronze.

L'affaire se développe et il forme des ouvriers à son savoir-faire de moulage en latérite, technique encore inconnue à Madagascar.

collier fantaisie aluminium madagascarEn 1947, soupçonné par les français de fournir des armes aux insurgés malgaches, il est emprisonné pendant 2 ans à Antananarivo. Il s'évade en 1949 et se cache dans la montagne d'Ankaratra jusqu'à se faire oublier.

Il revient en 1951 et discrètement reprend sa passion : la fonderie.

Ainsi naissent les premières marmites d'Ambatolampy ...

Pendant la première République, M. RANDRIANANTOANINA s'est vu décerner la distinction de l'ordre national malgache.

Il s'est éteint en 1993, après avoir transmis son savoir-faire à plusieurs générations d'ouvriers, et à ses enfants"    Stéphanie RAMANANTOANINA - Artiste fondeur & petite-fille

 

 

 

La Fonderie aujourd'hui :

Artisanat aluminium madagascar, statut malgache, alumada 3Dans la lignée de son père et de son grand-père, Stéphanie RAMANANTOANINA, développe aujourd'hui une ligne de statuettes, de cendriers, d'objets de décoration uniques, et de bijoux en Aluminium.

La créativité de Stéphanie et l'aspect artisanal de la production permettent également la personnalisation de certains de ces objets (texte, logo de société, laquage, packaging, ...).

Stéphanie et son équipe d'Alumada attachent un soin particulier à la provenance de leurs matières premières (Aluminium, cuivre, bronze, ...). C'est ainsi que l'essentiel de leur production est coulée avec des chutes de profilés aluminium extrudés en Europe.

En ce qui concerne les bijoux, l'équipe d'Alumada utilise exclusivement de l'aluminium alimentaire (Aluminium blanc issu des cannettes de boisson).

Alumada vous ouvre ses portes pour découvrir non seulement sa gamme de produits, mais aussi le monde magique des fondeurs artisanaux de Madagascar.

 

      100% aluminium recyclé

            100% création original

                  100% équitable

 

 

 

 

 

 

Contact :

 
info@alumada.mg
00 261 34 09 187 95
00 261 34 29 534 57
 
 

Quelques étapes du process ... pour vous donner envie de visiter la fonderie et découvrir certains secrets de fabrication .... (A 5minutes de l'aéroport!... )

 

Fonderie Aluminium Madagascar 6

 

Préparation du moule inférieur à l'aide d'une latérite très fine.

 

Fonderie Aluminium Madagascar 25

 

 

 

 

 

 

Pose, remplissage de la partie supérieure du moule. Mise en place des cheminées.

 

Fonderie Aluminium Madagascar 2

 

 

 

 

 

 

 

Préparation et écumage de l'aluminium en fusion.

 

Fonderie Aluminium Madagascar 14

 

 

 

 

 

Coulage de l'aluminium

 

...

 

 

 

 

 

Je ne peux que vous inviter à découvrir ce monde merveilleux de l'art de fondre et de travailler l'aluminium.

Visite d'une heure (Gratuite! ...)

 

 

 

 

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Shopping à Tana
commenter cet article
3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 10:26

Exposition à tana en mars 2014 GRIMAUD

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Les vaovao de Tana
commenter cet article
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 11:34

"Je rêve d'être seule sur une île déserte! ... "

Ma maman durant mon adolescence


Cliquez sur la photo pour localiser l'île sur Google earth ...


Nosy voronaSur l’îlot de Nosy Vorona, il n’y a ni réception, ni swimming-pool, ni animation, ni personnel en uniforme, ni climatisation et moins encore de télévision. Et cependant, les hôtes s'y sentent très à l’aise.

Pour seuls voisins, vous n'aurez l'espace d'un instant que vagues, sables et soleil ...


Ile à louer madagascarQuatre chambres propres et lumineuses, prêtes à recevoir jusqu'à huit personnes, deux hamacs pour dormir à la belle étoile, une grande véranda dotée d'une table, d'un endroit pour dormir et d'un bar  – et tout cela à un jet de coquille de la mer –, une cuisine, deux toilettes, deux douches alimentées avec de l’eau douce, et finalement l’électricité; tout cela forme un ensemble écotouristique doté de tout le nécessaire et qui s'intègre parfaitement au charme naturel de l’îlot.

 


ile de Nosy Vorona à Nosy Be, madagascar 7Nosy Vorona est un endroit merveilleux pour laisser son esprit errer ou vagabonder. Mais c’est aussi le point de départ idéal pour de nombreuses activités touristiques: tours en canoë, plongée sous-marine, snorkelling et pêche. Des excursions sur le Nosy Komba, ou dans la réserve naturelle de Lokobe, sur le Nosy Bé, sans parler des tours de plongée ou en charters catamaran, peuvent également être organisés sur demande.


 

ile de Nosy Vorona à Nosy Be, madagascar 4Le prix de base, pour 2 personnes, s’élève à 150 euros par nuit et par personne. Ce prix inclut les prestations suivantes:

  • l’hébergement
  • la pension complète
  • les boissons non-alcoolisées
  • le transfert aller-retour de Nosy Bé à Nosy Vorona.

 

Le prix de base, pour un groupe ou une famille de plus de 2 personnes s’élève à 100 euros par nuit et par personne (avec des prestations offertes qui sont les mêmes que précédemment).


Contact

www.nosyvorona.com

iledereve@gmail.com

Tel : 00 261 32 02 367 03

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Découvrir Madagascar
commenter cet article
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 11:09

Kite-Alize logo gris

 

Ecole de kitesurf implantée baie de Sakalava et basée à Diego-Suarez, dans la région nord de Madagascar, Kite Alizé vous propose de découvrir le kitesurf ou de vous perfectionner dans un véritable petit coin de paradis.

Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez

Endroit unique qui vous charmera dès votre arrivée, vous trouverez sur place une immense plage de sable blanc, une fond sablonneux peu profond et une eau chaude protégée de la houle par une barrière de corail.

 

Avec un régime d'alizés particulièrement constant et régulier, la baie de Sakalava est le spot idéal pour débuter et prendre confiance.

 

En plus des différentes prestations de l'école encadrée par Jérôme (Moniteur IKO level 2), nous pouvons organiser entièrement votre séjour Kitesurf à Madagascar.

stage de kitesurfNous sommes la première école de kite de la région nord à proposer des formules de logements à Diego Suarez et au village de Ramena. De plus, nous mettons à disposition pour nos clients une navette (4x4) gratuite et quotidienne pour aller à Sakalava.

 
freestyle à SakalavaVous pouvez désormais bénéficier de l'excellent rapport qualité / prix des hôtels de Diego et de Ramena sans vous soucier des frais de transport pour aller sur le spot.
Avec notre sélection d'hôtels (à partir de 8€/nuit) et notre navette gratuite, nous sommes les seuls à vous proposer des Séjours Kite* à partir de 360€.
*inclus : Transfert aéroport de Diego A/R, Hôtel 6 nuits/7 jours, Location matériel 7 jours (aile+board+équipement complet)

3 spots dépaysants à Découvrir :

  • La Baie de Sakalava
la baie de SakalavaLe Varatraza (l'alizé) souffle de mi mars à fin novembre sans s'arrêter et le mois de décembre réserve souvent de belles surprises avec de très nombreuses journées de navigations. Avec environ neuf mois de vent dans l'année et un climat tropical particulièrement agréable, ce spot a tout pour des vacances de rêve.

D'une superficie d'environ 2 km² et protégée par une barrière de corail, la baie est un spot rassurant avec un vent orienté side-on qui vous ramènera toujours sur la plage. Vous pourrez progresser et prendre confiance en toute sérénité. Endroit parfait pour s'initier à la pratique du kitesurf, vous pourrez aussi vous entraîner au freestyle sur un plan d'eau flat et surfer des vagues de reef facilement accessibles.

  • La mer d'Emeraude

kitesurf en mer d'Žmeraud eSéparé de la baie de Diego-Suarez par la presqu'île de Babaomby, le lagon de la mer d'émeraude est une aire de jeu incroyable. 

D'une longueur de 12km et large de 3, la surface pour le freeride est immense. Vous pourrez visiter le lagon en down wind (descente au vent), passer à proximité des villages de pêcheurs et surfer aussi de très belles vagues de reef.

Le lagon de la mer d'Emeraude est plus adapté aux riders confirmés car les conditions de mise à l'eau sont plus difficiles qu'à Sakalava. Mais une fois sur le lagon, c'est une eau turquoise et translucide qui vous attends, des îles dispersées un peu partout, des raies, des tortues et la sensation de vivre quelque chose d'exceptionnel!
  • La Baie des Français

baie des FrançaisJuste à la sortie de Diego-Suarez, en allant à Sakalava, se trouve la baie des Français qui est un spot de freeride vierge, immense et encore très peu navigué. Le Pain de Sucre qui trône en son centre en fait un endroit tout à fait atypique.

C'est le point de départ idéal pour visiter la baie de Diego qui est la deuxième plus grande au monde après celle de Rio au Brésil. Vous pourrez rejoindre le village de Ramena, point de départ pour la mer d'Emeraude, en passant à proximité d'anciennes épaves de bateaux. 

 

iko-instructors-water

 

 

 

 

 

 

Vidéo de Kite Alizé :

 

 

 

 

 

 

N'oubliez pas de jetter un oeil sur le super Album photo de Kite Alizé figurant sur notre blog

 
Les nouveautés 2015

Matériel OZONE :

Kitesurf Madagascar - Kite Alizé Diégo Suarez 5Distributeur officiel de la marque OZONE à Madagascar, Kite Alizé vous propose toute la gamme Kite et Parapente de la marque ainsi que la personnalisation de vos ailes de kitesurf. Vous bénéficiez désormais d’un distributeur/revendeur de matériel ici à Madagascar à des tarifs très compétitifs !

Kitesurf Madagascar - Kite Alizé Diégo Suarez 6Communiquez d’une manière originale sur vos produits ou vos sociétés en personnalisant votre matériel de kitesurf ou de parapente avec votre logo !

 

 

 

 

Talky walky pour la saison 2014 :

 

Kitesurf Madagascar - Kite Alizé Diégo SuarezPour cette nouvelle saison de Kitesurf notre staff ainsi que nos stagiaires débutants  seront équipés d’une liaison radio pour vous permettre d’optimiser votre progression et d’améliorer encore plus la sécurité !

 

Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez

Les nouveautés 2015

Nous avons le plaisir de vous informer que notre centre de kitesurf ouvrira ces portes le lundi 16 mars 2015.

 

Pour cette nouvelle saison de kite dans la région de Diego Suarez quelques nouveautés viendront agrémenter votre séjour :

 

- Un tout nouveau centre de Kite d'une surface de 35m².

- Un nouveau restaurant "gargotte" sur pilotis.

- Des douches et toilette désormais à votre disposition pour plus de confort.

- Un nouveau véhicule de transport pour votre plus grand confort.

- Et enfin un tout nouveau spot de kitesurf inédit dans la région nord de Mada à découvrir.

Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez

Les nouveautés 2017

"Vous avez été nombreux à nous contacter en ce début de saison 2017 pour reprendre le kitesurf en même temps que la venue des premiers alizés dans le nord de Madagascar et à nous avoir complimenté sur nos nouvelles installations en baie de Sakalava !
Cela nous a fait très chaud au coeur de voir cette engouement et nous tenions à vous en remercier !
 
Comme promis, pour tous ceux qui n'ont pas encore eu la possibilité de revenir à Madagascar, voici quelques photos de nos nouvelles structures enfin terminées (centre de kitesurf et restaurant) en baie de Sakalava.
 
Enfin, nous travaillons en exclusivité avec le nouvel hôtel baie de Sakalava (KITEPARADISE) juste à côte de notre resto et club de kite. Nous assurons la prestation kitesurf de l'hôtel ainsi que la restauration.
Jérome
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez
Kitesurf à Madagascar - Kite Alize - Baie des Sakalava - Diego Suarez

Contact :

Tel. +261 32 58 216 99

Kitealize@gmail.com

www.kitealize.com 

www.facebook.com/pages/Kite-Alizé

www.tripadvisor.fr/Kite-Alizé

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Découvrir Madagascar
commenter cet article
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 09:12

invitation Is'Art galerie du 6 mars 2014

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly
commenter cet article
13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 07:36

invitation-Is-Art.jpg

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Les vaovao de Tana
commenter cet article
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 17:39

LOGO artescencePassionné par les minéraux depuis l'enfance et après des études scientifiques, le hasard de mes nombreux voyages m'a conduit à Madagascar.


Là, la richesse humaine et la grande diversité de pierres m'ont amené à prospecter des mines dans tout le pays et à stocker toutes sortes de belles matières .

 

DSCN4524C'est la rencontre avec ma femme malgache il y a dix ans qui m'a ensuite permis de developper petit à petit un atelier de transformation. En effet Madagascar exporte toutes ses matières premières et souffre d'un manque de valorisation de ses richesses.

 

Nous nous efforçons  donc d'allier le savoir faire artisanal traditionnel avec les exigences d'une qualité aux normes internationales indispensable dans le contexte actuel de la mondialisation. Nous proposons ainsi un produit fini dont nous controllons la fabrication de la pierre brute à la création d'un bijou original et à la finition de qualité.

 

DSCN4850Notre atelier permet tout travail lapidaire (perçage ,taille et polissage des pierres) et de montage de bijouterie avec de l'argent et de l'or titré, afin de mettre en valeur les diverses matières (minéraux ,gemmes ,nacre et coquillages ,corne de zébu ,fossiles ...) disponibles en profusion dans toute l'ile.

 

Nous présentons sur rendez-vous à votre hotel nos produits ou nous réalisons votre propre modèle selon votre gout à partir d'un large choix de pierres fines et précieuses et ceci à partir d'une vingtaine d'euros et dans un délai de 48 heures.

 

DSCN4835Nous transformons ou réparons aussi vos vieux bijoux (et retaille des pierres abimées) et proposons  la possibilité de visiter mines et ateliers.

 

N'hesitez pas à nous contacter pour une expertise ou un devis gratuit. 

 

 

 

Un petit aperçu de nos créations et réalisations? ... l'album Artescence


 

 

Bijoux Artescence Madagascar 10Contact

Virgil & Ange
Madaange@yahoo.fr
00 261 32 04 609 66
00 261 32 61 714 71
Facebook Artescence
Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Shopping à Tana
commenter cet article
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 18:20

 

Journal-de-l-economie-Madagascar.jpeg

 

Le Journal de l'économie est le 1er média d'information économique à Madagascar traitant sur le fond, tous les sujets qui intéressent les investisseurs tant locaux qu'étrangers.

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Les vaovao de Mada
commenter cet article
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 11:23

Boutre à Tuléar, Madagascar 4Sortie des chantiers de Morombe en 2013, la goélette le « Jack Sparrow » et son équipage Vezo vous accueillent à bord pour des croisières inoubliables le long du canal du Mozambique. Plongez dans l’Histoire de cette région maritime riche en rêves et espoirs de pirates et chercheurs d’épaves.


Boutre à Tuléar, Madagascar 9Cette goélette est entièrement équipée pour la croisière et le petit cabotage. 18m de long, 12 couchages, sanitaires, cuisine, matériel de navigation aux normes internationales : gilets de sauvetage, GPS, sondeur, VHF, annexe, radeau de survie Bombard.


Les Safaris plongée sont sur demande. (Compresseurs, matériel et blocs pour 15 personnes, 2 vedettes 2x 140cv homologuées 18 pers…).


Location à la journée, stages « vieux gréement », formule à la carte et surtout des circuits  « type » vous sont proposés aux alentours de Tuléar.


Exemple de circuits avec activités à bord (selon les conditions climatiques) : plongée, surf, snorckelling, kayak de mer, pêche à la traîne, chasse sous-marine. C’est un bateau volumineux, vous pouvez emmener votre propre matériel de surf, kitesurf, chasse, pêche…

6 jours de croisière au sud de Tuléar en formule tout compris:
Boutre à Tuléar, Madagascar 5Jour 1 : Tuléar-Sarodrano : Petit déjeuner et accueil-brieffing sur le déroulement du séjour, la vie quotidienne des populations locales, les Vezos, véritables nomades de la mer, la pêche à bord tout le long du séjour, les réserves de conditions climatiques, l’aspect sécuritaire, rudiments de la vie à bord du bateau...... Navigation à l’intérieur du lagon sur 3 heures pour rejoindre le village de pêcheur de Sarodrano, visite de la Grotte Sacrée. Activités nautiques selon les conditions météo. Repas et nuit à bord de la goélette.
Jour 2 : Sarodrano-Saint Augustin : Navigation de 2 heures ou mini trek par les falaises. Visite ornithologique en kayak de la mangrove et de la piscine naturelle de Saint Augustin ; village chargé d’histoire puisqu’il fût le repère de nombreux pirates et autres naufragés. Repas et nuit à bord de la goélette.
Carte-goelette-Tulear--Madagascar.jpgJour 3 : Saint Augustin-Nosy Ve Anakao : 3 heures de navigation pour rejoindre l’île de Nosy Ve, véritable sanctuaire des « Pailles en queues », espèce d’oiseaux endémique de Madagascar qui a trouvé refuge sur cette île vierge. Mouillage sur Nosy Ve, visite de l’île et activités nautiques aux alentours selon conditions météo : plongée, snorckelling, surf, pêche… Repas et nuit à bord.
Jour 4 : Mouillage sur Nosy Ve, journée farniente et activités nautiques au programme. Possibilité de plonger en bouteille grâce à nos partenaires et clubs de plongée d’Anakao. Repas et nuit à bord de la goélette.
Jour 5 : Mouillage sur Nosy Ve, journée de visite en pirogue et kayak de Nosy Satrana pour un bivouac. Activités nautiques au programme. Retour au mouillage pour la nuit.
Jour 6 : Nosy Ve-Tuléar : 5 heures de navigation et dernière baignade possible à l’intérieur du lagon pour rejoindre Tuléar. Pêche à la traîne, repas du midi à bord. Transfert à l’hôtel restaurant pour le débrieffing et les adieux. 

Formule tout compris pour 4 personnes : 2690 euros euros comprenant :
- La location du bateau et son équipage pour 6 jours.
- 4x4 d’assistance
-Hébergement et pension complète.
-L’eau minérale.
-Les activités terrestres et nautiques mentionnées (hors plongées).
-Un forfait boissons alcoolisées est envisageable.

 

 

14 jours de croisière au nord de Tuléar en formule tout compris :

Jour 1 : Tuléar-Mangily : Petit déjeuner et accueil-brieffing sur le déroulement du séjour, la vie quotidienne des populations locales, les Vezos, véritables nomades de la mer, la pêche à bord tout le long du séjour, les réserves de conditions climatiques, l’aspect sécuritaire, rudiments de la vie à bord du bateau...Dès le matin, navigation à l’intérieur du lagon sur 3 heures pour rejoindre les villages de pêcheur d’Ifaty-Mangily. Visite du Massif des Roses et de la forêt des baobabs l’après-midi. Repas et nuit  à bord de la goélette.

Jour 2 : Mangily-Tsiandamba : Une journée de navigation pour cette grosse étape. Pêche à la traîne. Mouillage, repas et nuit à bord.

Carte-2-goelette-Tulear--Madagascar.jpgJour 3  : Tsiandamba-Salary : 3 heures de navigation pour rejoindre le lagon de Salary. Snorckelling l’après-midi. Nuit et repas à l’hôtel.

Jour 4 : Salary. Plongez dans l’histoire : Baptême de plongée ou plongée sur épave le matin. Salary, site historique reconnu pour ses nombreux naufrages regorge de trésor ;  puisqu’au total trois navires se sont échoués sur la barrière de corail et sont donc observables, même en snorckelling…repas et nuit à bord.

Jour 5 : Salary-Ambatomilo : 4h de navigation à l’intérieur du lagon nous attendent pour rallier Ambatomilo, village de pêcheur de langoustes bordé d’un des plus beaux lagons de la région. Repas et nuit à bord.

Jour 6 : Ambatomilo-Antsepoka : 4 heures de navigation. La barrière est plus déchiquetée, des îles apparaissent ici et là. Mouillage sur Antsepoka ou dans la Baie des Assassins selon les conditions pour quelques jours. Repas et nuit à bord ou à l’hôtel. Plongée possible à la demande à partir de ce jour et jusqu’à la fin du séjour.

Jour 7 : Antsepoka-Baie des Assassins. Visite des alentours. Activités nautiques selon conditions climatiques : pêche, chasse sous-marine, snorckelling, kayak. Ou plongée à la demande. Nuit à bord ou à l’hôtel.

Jour 8 : Antsepoka-Visite de la Baie des Assassins et sa mangrove en vedette et kayak. Repaire de pirates et sanctuaire pour diverses espèces d’oiseaux ; cette mangrove n’est accessible que par la mer. D’où la visite en kayak et vedette. Site pratiquement préhistorique ; des os d’hippopotames nains y auraient été retrouvés…

Jour 8 : Baie des assassins- Andavadoaka. Navigation de 4 heures et visite à la journée du village d’Andavadoaka et sa forêt de Baobabs que l’on peut accéder en 4x4 ou charrette à zébu. Plongée possible à la demande. Repas et nuit à bord de la goélette.

Jour 9 : Mouillage sur Andavadoaka. Visite en goélette et vedette des îles voisines. Activités nautiques, chasse sous-marine. Une journée « Robinson » avec bivouac le soir. Plongée possible à la demande.

Jour 10 : Mouillage encore dans les îles, activités nautiques. Plongée possible toujours à la demande. Repas et nuit à bord.

Jour 11 : Retour vers le sud,  Antsepoka et la Baie des Assassins. Une journée de navigation. Activités nautiques. Nuit à bord ou à l’hôtel. A partir de ce jou,r un 4x4 et une vedette se tiennent prêts pour accompagner la goélette jusqu’à Tuléar si les conditions ne permettent pas de naviguer et ainsi respecter un timing.

Jour 12 : Antsepoka-Ambatomilo ou Salary : La goélette poursuit sa route vers le sud. Repas et nuit à bord. Activités selon timing.

Jour 13 : Journée de réserve pour attendre la goélette et rejoindre Tuléar. La vedette et le 4x4 sont toujours présents. Nuit à bord ou à l’hôtel.

Jour 14 : Transfert 4x4 pour Tuléar. Repas et nuit à l’hôtel.

 

Carte :

 

Formule tout compris pour 4 personnes : 7900 euros euros comprenant :

- La location du bateau et son équipage pour 14 jours.

- 4x4 et vedette sur tout le séjour.

-Hébergement et pension complète.

-L’eau minérale.

-Les activités terrestres et nautiques mentionnées (hors plongées).

-Un forfait boissons alcoolisées est envisageable.

 

 

 

Contact :

Tel. : 00 261 32 52 262 18

info@touramada.com

www.tourmada.com

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Découvrir Madagascar
commenter cet article
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 08:24

3eme-anniversaire-isart-galerie, Antananarivo, Madagascar

Vernissage Analakely, Antananarivo

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Les vaovao de Tana
commenter cet article
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 12:08

Is art Galerie à Antananarivo

Repost 0
Published by Laurent & toute l'équipe du Niaouly - dans Les vaovao de Tana
commenter cet article